fbpx
Audrey LEMOUNIER
export-blancshare-hover-full
Co-dirigeante du Thé à coudre

Salon de thé & atelier de couture

Prendre un thé tout en confectionnant un patron à coudre ? C’est le concept du Thé à Coudre, véritable lieu de vie situé à Grenoble mêlant couture et restauration.

Le Thé à Coudre, une aventure collective

Grenoble 38000
Salon de thé & atelier de couture

Prendre un thé tout en confectionnant un patron à coudre ? C’est le concept du Thé à Coudre, véritable lieu de vie situé à Grenoble mêlant couture et restauration. Du projet initial d’ouvrir un atelier de couture accessible à tous, les fondatrices ont fait évoluer le projet en un espace de convivialité et d’échanges proposant une carte de restauration des plus locales. Portrait d’un projet engagé et porteur de lien social.

Le Thé à Coudre, un projet porté par un collectif de femmes
Ce projet est né à l’initiative d’Audrey LEMOUNIER: « J’aime fabriquer des choses avec mes mains, réparer et créer plutôt que d’acheter, pour une vie plus autonome et une consommation plus éthique », raconte-t-elle. « En mutualisant les outils et les machines, on les rends accessible à tous. C’est de la consommation collective intelligente! »
Audrey s’entoure de quatre associées, Suzanne, Mylène, Clémence et Lucile, et choisissent ensemble le statut de SCOP, afin de développer le projet collectivement autour de leurs passions communes : la couture, la cuisine saine, le recyclage, la volonté de consommer autrement et l’envie d’entreprendre. Elles tombent sous le charme d’un local situé en plein cœur de Grenoble dans une rue en Quartier Politique de la Ville. Anciennement Le Karkadé, restaurant égyptien, ce local accueillait depuis 16 ans de nombreux clients et habitués. Avant cela, le local hébergeait d’un côté une couturière et de l’autre, un boulanger pâtissier.
Prémonitoire pour les créatrices !

Tout part d’une idée : rendre accessible à tous la couture et la création
Le Thé à Coudre propose toute une palette d’outils et de machines pour favoriser les apprentissages et devenir expert du travail d’aiguilles. L’accès aux machines de l’atelier se fait en autonomie via une location horaire ou en accompagnement avec des cours individuel pour ceux qui le souhaitent. Le concept repose également sur un café à thèmes, accueillant une programmation variée pour le plaisir des enfants mais aussi des plus grands : dîners concerts, apéro tricot, cours de couture sur-mesure et pour différents niveaux… Les fondatrices du lieu présentent chaque jour une cuisine entièrement maison le midi, ainsi qu’une offre généreuse de pâtisseries l’après-midi. Y sont mis en avant les productions locales (comme la limonade citron-basilic produite à Autrans), une carte bio et végétarienne…

Des créatrices qui ont su s’entourer pour créer
Cliente du Café-vélo à Grenoble, atelier de réparation de vélos et restaurant, les gérants recommandent à Audrey le statut Scop ! « Grâce à eux, j’ai contacté l’Union Régionale des SCOP qui nous ont accompagné dans la concrétisation du projet ! Ce statut était en adéquation avec notre vision de l’entreprise, une vision plus humaine et alternative », complète-t-elle. En complément de l’accompagnement de l’URSCOP sur le modèle économique et financier du projet, les 5 associés ont bénéficié de conseils auprès de deux structures locales, comme Cap Berriat ou Pépit’Osez, De fil en aiguille, les créatrices rencontrent Grenoble Alpes Initiative Active – GAIA. « Gaia nous a apporté un soutien qui nous a permis de concrétiser le projet » précise Audrey. France Active Isère les aide par la suite à finaliser leur business plan en vue du premier prêt à la banque, apportant sa garantie à 80 % pour le prêt de la Banque Populaire, en plus d’un prêt solidaire de France Active de 10 000€ et d’une subvention Cap Jeunes de 2 000 €. Finalistes du Concours Initiative au Féminin 2019 dans la catégorie « prix Quartiers » organisé en Auvergne-Rhône-Alpes, le Thé à Coudre n’a pas fini de nous surprendre.

A bénéficié

d’une garantie de
32 000 €
d’un prêt solidaire de
10 000 €
d’une prime de
2 000 €

A été accompagné par

France Active en Isère (GAIA)

Et soutenu par

Fondation MACIF
FAPE EDF

En 2018

C'est ici

 

Autres Stories