Appel à candidature : ” Un coup de fourchette pour demain “

Vous êtes entrepreneur dans le domaine du bien-être alimentaire ?

La  Métropole Européenne de Lille et son partenaire Nord Actif peuvent vous aider à concrétiser vos projets !

Pourquoi nous rejoindre ?

Le dispositif : “Un coup de fourchette pour demain” favorise l’émergence d’entrepreneur.e.s.engagé.e.s qui transforment la société sur la thématique du bien être alimentaire.

Une offre en 3 dimensions : Conseil, Financement et Connexion pour transformer votre idée en un projet viable et source de valeurs.

Comment ?

En bénéficiant d’une méthodologie d’accompagnement conçue pour révéler et maximiser les impacts de votre projet (Impacts social, environnemental, territorial, emploi et de gouvernance)

Qui peut répondre à l’appel à projet ?

Tout porteur.se de projet (seul ou en équipe) souhaitant créer une nouvelle activité avec pour principal objectif le bien être alimentaire sur la MEL.

Tout porteur.se ayant une idée engagée capable de générer de l’impact social, environnemental ou sociétal autour de la thématique du bien être alimentaire,

Tout porteur.se ayant la capacité de se rendre disponible pour une période d’au moins six mois,

Ce que vous apporte le dispositif ?

L’objet de ce programme d’accompagnement est d’apporter à des porteurs.es d’idées qui auront été sélectionné.es par un jury, un accompagnement gratuit pour le développement du projet en 2 phases :

Phase 1 :

Cet accompagnement vise à maximiser l’impact social des idées qui porte sur la création de valeurs. Vous bénéficiez des conseils d’experts techniques et financiers, d’échanges collectifs entre entrepreneurs, et de rencontres avec un panel de consommateurs finaux pour challenger votre projet et le confronter aux besoins des consommateurs

C’est l’occasion d’être accompagné pour s’assurer de la pertinence de l’idée de départ, de son potentiel économique et social.

Phase 2 :

Concrétisation du projet avec le financement des projets uniquement labellisés « impact » par le jury, pouvant aller jusqu’à 70% du besoin dans la limite de 30 000€ en vue de financer la phase d’émergence de votre projet.

(Prise en charge de 70 % du salaire et des charges nécessaires pour mener l’étude de faisabilité du projet)

Accompagnement de 6 à 18 mois

Comment y participer ?

Candidature en ligne sur le site : https://www.franceactive.org

Télécharger le dossier

Dates clés :

Ouverture des candidatures : 25 mars 2022

Clôture des candidatures : 30 avril à minuit

Entretiens avec les candidats et auditions devant le jury : À partir de mai 2022

 

Le Pacte de France Active pour la création d’entreprise

Accompagner les entrepreneurs dans leur financement

 

Parce que nous sommes convaincus que la création d’entreprise n’est pas réservée aux jeunes issus des grandes écoles et à ceux qui ont le soutien de leur proche, France Active a décidé de renforcer son action d’appui et de financement à la création d’entreprise à celles et ceux qui en sont le plus éloignés.


En savoir plus sur le Pacte Création

Aujourd’hui, France Active annonce le renforcement de son Pacte Création auprès des jeunes, et notamment ceux qui sont sans emploi et/ou issus des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville ou encore des territoires ruraux les plus isolés, dans le cadre de l’appel à projet Inclusion par le travail indépendant porté par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Un renforcement qui s’adresse aussi à tous ceux qui rencontrent des difficultés dans leur parcours de créateur.
Toutes personnes ayant un projet de création d’entreprise et pour qui un tel projet pourrait être la solution pour concrétiser un projet professionnel peuvent bénéficier :

  • De solutions de financement et des garanties de France Active.
  • D’un Pacte Création enrichi sur 3 axes : pédagogie financière, protection sécurisation, sensibilisation au numérique.
  • D’une prime de 3 000 € pour faciliter le lancement de leur projet (sous réserve des conditions d’éligibilité).

Cet appui renforcé aux créateurs est rendu possible grâce à l’appel à projet inclusion par le travail indépendant du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. France Active et ses 35 associations territoriales accompagneront ainsi sur 18 mois 4000 entrepreneurs en phase de création.


https://vimeo.com/646954528

Autres stories


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="stories"]

Découvrez toutes les stories

L’ESS au coeur de la relance



La crise sanitaire a brouillé de nombreux repères
économiques. Une question s’impose alors : à quelles conditions la relance pourra être sociale, solidaire et durable ? Les entrepreneurs engagés ont une carte maîtresse à jouer. À la condition de pouvoir compter sur le juste accompagnement et la force du réseau entrepreneurial.
L’ESS AU CŒUR DE LA RELANCE.
Après la crise, un retour à la situation d’avant serait décevant. D’autant que nous sentons parmi nos salariés, clients, partenaires, membres de la gouvernance, une envie de porter davantage les notions de lien social, de solidarité, de proximité et de sens donné à son travail.” Tel est le constat de Benoît Delliaux, directeur général de Soliha Pays de la Loire, association qui œuvre pour la transition écologique et solidaire de l’habitat privé, qui met ainsi en lumière la pertinence du modèle des entrepreneurs engagés au cœur de la reprise.

De l’urgence à la relance

Est-ce à dire que l’heure est au changement d’échelle pour les acteurs de l’ESS ? Et, si oui, avec quels soutiens ? Pour France Active, dès l’éclatement de la crise,  l’accompagnement a été pensé de manière  multidimensionnelle.
Premier axe : resserrer les liens et écouter les besoins pour une réponse sur mesure. « Toutes nos associations régionales sont tout de suite entrées en contact avec les entrepreneurs engagés soutenus », rappelle Frédéric Cusco, responsable Engagements, Délégations et Territoires chez France Active. Deuxième axe : répondre à l’urgence, et tout particulièrement pour sécuriser les trésoreries (garanties bancaires, le fonds UrgencESS lancé par le secrétariat d’État à l’Économie sociale, solidaire et responsable et déployé par France Active partout en France, prêts de relance solidaire…). « Très vite, il est apparu essentiel de connecter ces outils à un accompagnement pour préparer la suite, en partageant des scénarios et des feuilles de route », complète-t-il.

Objectif : sortir de la fébrilité de l’urgence et consolider les modèles.

S’adapter pour mieux rebondir

Cette dynamique, le Triporteur à Cartouches l’a bien connue. L’association lilloise collecte des cartouches et toners usagés en vue de leur réemploi. Avec le télétravail généralisé, l’équilibre de son activité se trouve impacté : « Nous avons vu l’utilisation de toners laser par les entreprises s’écrouler et l’usage des cartouches pour petites imprimantes à domicile augmenter. Au niveau des comptes, nous ne nous y retrouvions pas », relate son chargé de collecte et de développement, Jean-Luc Lemaire. France Active Nord soutient la structure, notamment via le fonds UrgencesESS d’un montant de 5 000 euros pour lui permettre de garder la tête hors de l’eau. Cette bulle d’oxygène lui donne alors le temps d’adapter l’activité à ce nouveau contexte et de trouver les modalités et les partenaires pour intensifier la collecte de petites cartouches dans les commerces de proximité et les entreprises.
Autre logique pour Soliha Pays de la Loire qui a, quant à elle, vu son activité croître en 2020.
Mais la structure a tout de même eu besoin d’accompagnement, en conseils et en financements, pour mener à bien un changement de gouvernance (avec la fusion des associations départementales) et un déménagement. « Au final, le fait d’avoir continué à avancer sur ces sujets durant la crise, tout en augmentant notre activité de 25 %, nous a renforcés. Aussi bien en interne, car cela crée de la fierté, que vis-à-vis de nos partenaires qui perçoivent ainsi plus de clarté et de solidité dans notre projet », commente Benoît Delliaux.

France Active a su démontrer que son réseau bougeait
vite grâce à son ancrage territorial et pouvait calibrer ses soutiens autour d’un triptyque conseil, connexion,
financement.

Frédéric CUSCO, France Active

Sécuriser l’après

Et maintenant ? Comment donner toutes les chances à la relance solidaire ? Les prochains mois seront décisifs. L’entreprise d’insertion qui produit des jouets en bois pour des sites de tourisme historique, Sitaphy, le confirme. En 2020, elle connaît une perte de chiffre d’affaires de 70 %. Mais les dispositifs de l’État (PGE) et de France Active Bourgogne (un prêt de 30 000 euros) lui permettent de tenir le cap. Mais ensuite ? « En 2020, tout le monde est venu à la rescousse. Grâce aux aides, notre exercice n’a pas fini déficitaire. Mais la donne n’est plus la même désormais. En effet, les fournisseurs du secteur culturel ne sont plus soutenus par l’État en 2021, explique Jean-Pierre Thibault, directeur de Sitaphy Auxerre. C’est alors grâce au soutien de France Active Bourgogne et de notre banque que nous avons pu assurer la pérennité de notre trésorerie. »
Prévoir l’après est en effet essentiel pour Frédéric Cusco. « France Active a su démontrer que son réseau bougeait vite grâce à son ancrage territorial et pouvait calibrer ses soutiens autour d’un triptyque conseil / connexion / financement. Aujourd’hui, nous devons continuer à faire évoluer nos modes d’action pour continuer à protéger les entrepreneurs engagés et leur permettre de jouer pleinement leur rôle. » Cela passera notamment par une écoute plus fine, des délais de remboursement un peu plus longs dans certains cas et une capacité à mobiliser davantage de partenaires autour de la table, même sur des sujets compliqués. De nouveaux moyens sont également prévus pour avancer : sur les 500 millions d’euros destinés au financement et au développement du secteur de l’économie solidaire, 100 millions d’euros seront alloués à sa reprise, « pour ainsi créer un effet relance à l’image des valeurs sociales et solidaires des entrepreneurs engagés ».

  • 100 M€ de financements d’urgence par France Active15 000 garanties rééchelonnées
    10 000 prêts participatifs rééchelonnés
  • 5 000 structures bénéficiaires du fonds UrgencESS> 18,3 M€
    > 10 000 emplois sauvegardés
  • 300 entreprises soutenues grâce au prêt de relance solidaire (PRS)> 10,1 M€ investis
    > 4 503 emplois consolidés


Découvrir tout Walter #27

Entrepreneurs, les solutions pour faire face : la boite à outils France Active

 

France Active publie sa boite à outils pour répondre à toutes les questions que se posent les chefs d’entreprises face à la situation sanitaire et économique actuelle. Dans un soucis d’exhaustivité, elle regroupe les mesures visant à aider les entreprises fortement impactées, mises en place par les acteurs du secteur de l’entrepreneuriat et de la puissance publique .

Pour vous en faciliter la lecture, elles sont organisées en trois rubriques avec leur sommaire.

Une version pdf compilant l’ensemble, est disponible au téléchargement.

Télécharger la Boite à outils


Découvrir les mesures de soutien
de France Active

Les banques
Le Prêt garanti par l’Etat (PGE)
Les aides de la Caisse des Dépôts – Banque des territoires
Les aides de Bpifrance
Les mesures de soutien de France Active
Le Fonds de solidarité
Les dispositifs de prêts du CODEFI
Le renforcement des financements par affacturage
Les plateformes de financement participatif
Les subventions de l’Assurance maladie
Les aides à l’embauche

L’activité partielle (ou chômage partiel)

L’activité partielle de longue durée

Le FNE Formation

Les exonérations et reports de cotisations sociales (payables auprès des Urssaf)

Les reports et remises d’échéances fiscales (impôts)

Le remboursement accéléré des crédits d’impôts

Les allègements de charges

La commande publique

Les principales dispositions pour l’ESS
Autres initiatives et ressources dédiées à l’ESS
Les réseaux de bénévoles
La cellule de soutien psychologique
Les aides de la CG Scop (pour les Scop et les Scic)
L’inclusion vers l’emploi – IAE et handicap
Le secteur “culture”
Le secteur “tourisme”
Le secteur social, sanitaire et médico-social
Le secteur sportif
Liste des “commerces fermés administrativement”

Date de mise à jour de la boite à outils : 02/02/2021

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

Accompagnements collectifs gratuit

 

 

Dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) , Nord Actif  nous vous proposons 3 programmes d’accompagnements gratuitsur la mesure d’impact social , un appui méthodologique à la réponse à appels à projets et  comment mieux appréhender les outils de gestion.

D’octobre 2021 à avril 2022, des sessions de travail collectives par groupes  (pour partager les pratiques et retours d’expériences entre pairs) et individuelles (pour approfondir l’accompagnement) vous seront proposées.

 

Critères d’éligibilité :

  • Dédier du temps aux accompagnements (1 à 2 jours par mois)
  • Avoir le siège de l’activité sur le département
  • Être une structure de l’ESS (Économie sociale et solidaire)
  • Avoir au moins 1 salarié.e

 

Vous trouverez ci dessous les liens de pré-inscriptions :

 

Appui méthodologique à appel à projets

Accompagnement outils de gestion

Mesure d’impact social : Notions et enjeux

 

 

https://www.calameo.com/books/005621424f7138360c55f

 

Accompagnements collectifs gratuit

Dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) , Nord Actif  nous vous proposons 3 programmes d’accompagnements gratuitsur la mesure d’impact social , un appui méthodologique à la réponse à appels à projets et  comment mieux appréhender les outils de gestion.

D’octobre 2021 à avril 2022, des sessions de travail collectives par groupes  (pour partager les pratiques et retours d’expériences entre pairs) et individuelles (pour approfondir l’accompagnement) vous seront proposées.

 

Critères d’éligibilité :

  • Dédier du temps aux accompagnements (1 à 2 jours par mois)
  • Avoir le siège de l’activité sur le département
  • Être une structure de l’ESS (Économie sociale et solidaire)
  • Avoir au moins 1 salarié.e

 

Vous trouverez ci dessous les liens de pré-inscriptions :

 

Appui méthodologique à appel à projets

Accompagnement outils de gestion

Mesure d’impact social : Notions et enjeux

 

 

https://www.calameo.com/books/005621424f7138360c55f

 

Entrepreneurs, les solutions pour faire face : la boite à outils France Active


France Active publie sa boite à outils pour répondre à toutes les questions que se posent les chefs d’entreprises face à la situation sanitaire et économique actuelle. Dans un soucis d’exhaustivité, elle regroupe les mesures visant à aider les entreprises fortement impactées, mises en place par les acteurs du secteur de l’entrepreneuriat et de la puissance publique .

Pour vous en faciliter la lecture, elles sont organisées en trois rubriques avec leur sommaire.

 Une version pdf compilant l’ensemble, est disponible au téléchargement.

Télécharger la Boite à outils


Découvrir les mesures de soutien
de France Active

Les banques
Le Prêt garanti par l’Etat (PGE)
Les aides de la Caisse des Dépôts – Banque des territoires
Les aides de Bpifrance
Les mesures de soutien de France Active
Le Fonds de solidarité
Les dispositifs de prêts du CODEFI
Le renforcement des financements par affacturage
Les plateformes de financement participatif
Les subventions de l’Assurance maladie
Les aides à l’embauche

L’activité partielle (ou chômage partiel)

L’activité partielle de longue durée

Le FNE Formation

Les exonérations et reports de cotisations sociales (payables auprès des Urssaf)

Les reports et remises d’échéances fiscales (impôts)

Le remboursement accéléré des crédits d’impôts

Les allègements de charges

La commande publique

Les principales dispositions pour l’ESS
Autres initiatives et ressources dédiées à l’ESS
Les réseaux de bénévoles
La cellule de soutien psychologique
Les aides de la CG Scop (pour les Scop et les Scic)
L’inclusion vers l’emploi – IAE et handicap
Le secteur “culture”
Le secteur “tourisme”
Le secteur social, sanitaire et médico-social
Le secteur sportif
Liste des “commerces fermés administrativement”

Date de mise à jour de la boite à outils : 02/07/2021

Autres actualités


[related_post_fa posts_per_page="15" post_type="post" post_category="actualites"]

Découvrez toutes les actualités

Découvrez le Dispositif de secours ESS

Ce dispositif s’adresse aux petites structures employeuses de l’ESS d’utilité sociale ayant jusqu’à 3 salarié.e.s, il décline une aide financière directe de 5000 euros couplée à un accompagnement DLA.

En mai, ce sont 14 structures de la région qui ont bénéficié de ce dispositif.

Pour le mois de juin, 35 structures sur les Hauts-de-France pourront bénéficier de ce dispositif.

 

Les critères d’éligibilité au DSESS sont les suivants :

➤         La structure doit faire partie de l’ESS , être d’utilité sociale, et employer 3 salariés ou moins.

➤      L’aide doit être décisive pour la continuité immédiate de la structure et éviter sa fermeture à court terme. Seront donc éligibles les structures dont la trésorerie n’est pas suffisante pour passer l’été (rupture de trésorerie prévue entre maintenant et fin août).

➤        L’urgence que connait la structure doit être consécutive à la crise sanitaire (ne seront pas priorisées les structures qui connaissaient déjà des difficultés structurelles avant la crise).

➤        Cette aide conjoncturelle d’urgence ne doit pas se substituer aux dispositifs de droit commun dont elle peut bénéficier par ailleurs (tels que le chômage partiel, le PGE, les reports de charges, accord avec organisme bancaire, etc.), cette aide vient bien en complément des autres dispositifs. Une structure qui n’aurait pas sollicité, si elle y a le droit, les autres dispositifs existants ne serait pas éligible.

Contactez nous au 03.20.74.57.40 ou sur accueil@nordactif.org  pour plus d’informations